Question de sport : quelles sont les disciplines aux Jeux paralympiques d’hiver ? (2/2)3 minute(s) de lecture

13/03/2018
59 vues
Deuxième volet de notre présentation des disciplines paralympiques : les sports de glace. La France n’est pas représentée dans ces catégories, mais elles n’en méritent pas moins votre intérêt.

 

Le curling en fauteuil

Même principe qu’au curling : les joueurs font glisser des pierres sur la piste gelée, vers le centre de la “maison” (la cible). Celui qui est le plus proche du centre lorsque toutes les pierres ont été lancées gagne la manche. Chaque partie compte huit manches, qui se jouent entre les deux équipes.

Le curling a été adapté pour les personnes en fauteuil roulant. Le fait de balayer devant la pierre n’est, par exemple, pas possible. Ce handisport est très populaire en Europe du Nord et Amérique du Nord. A savoir qu’il n’y a qu’un tournoi de curling fauteuil aux Jeux paralympiques. La discipline est mixte et chaque équipe doit compter dans ces rangs au minimum une femme. Le curling fauteuil a été intégré en 2006 à Turin.

 

Le para hockey sur glace

Là encore, le principe est le même qu’au hockey sur glace. Deux équipes s’affrontent sur la patinoire, essayant de marquer le plus de buts possibles, en envoyant un palet dans la cage adverse en s’aidant de bâtons. Le match se joue en trois périodes de 15 minutes, plus prolongations si besoin est. Les règles diffèrent peu du hockey valide.

Ce handisport est réservé à des athlètes ayant une déficience des membres inférieurs. Il se joue sur des traîneaux à deux lames. Les joueurs se déplacent grâce à des bâtons. Ceux-ci ont à une extrémité des pointes permettant d’avancer sur la glace, de l’autre un côté recourbé, pour taper le palet. Chaque joueur est équipé, en plus des traditionnelles protections, d’un casque intégral et d’un protège-gorge.

Le hockey sur luge a été rebaptisé para hockey il y a deux ans. Comme au curling, les épreuves peuvent être mixtes. A l’image de la grande popularité de son homologue valide, le para hockey est la discipline la plus médiatique des Jeux paralympiques. Elle est tout aussi spectaculaire, voire agressive, que son pendant valide.

 

Et le reste alors ?

Une démonstration de luge a eu lieu à Geilo en 1980. La course de luge sur glace, dérivée du patinage de vitesse, a été inscrite aux programme des Paralympiques dans les années 1980 et 1990 mais n’est plus représentée.

Bonne nouvelle en revanche pour le bobsleigh. Ce sport fait l’objet d’une approbation provisoire pour être intégré aux prochains Jeux paralympiques à Pékin, en 2022. L’organisation d’au moins deux coupes du monde, avec au minimum douze pays participants, est une des conditions nécessaires. Un grand pas pour le bobsleigh, qui pourrait venir “donner un coup de jeune aux Jeux paralympiques et les faire changer de taille et d’échelle”, d’après le Comité international paralympique. Le skeleton, sport de glisse qui candidatait en même temps que le bobsleigh, n’a pas été accepté comme sport paralympique.

 

“Petites et grandes questions du sport” est une série proposée bénévolement par Sabrina Lang pour Chronos. Pendant les JO Paralympiques d’hiver, elle traitera une question par jour !

Vous aimerez aussi

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne
Débriefing
48 vues
Débriefing
48 vues

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne

JessicaLombardi - 17/06/2018

[private] Sommet de Singapour : l'accord reste flou Mardi 12 juin, tous les regards étaient tournés vers Singapour. C'est la…

Mieux connaître les antioxydants
Décryptage
96 vues
Décryptage
96 vues

Mieux connaître les antioxydants

JessicaLombardi - 15/06/2018

On vante sans cesse leurs propriétés anti-âge et leur rôle clé dans la prévention de certaines maladies, notamment le cancer.…

L’aventure Chronos se termine fin juin
Non classé
150 vues
Non classé
150 vues

L’aventure Chronos se termine fin juin

JessicaLombardi - 15/06/2018

Chers lecteurs,   Aujourd'hui, j'ai une importante nouvelle à vous annoncer. J'allais dire triste, mais je ne veux pas que…