Question de sport : quelles sont les disciplines aux Jeux paralympiques d’hiver ? (1/2)3 minute(s) de lecture

12/03/2018
68 vues
Au total, 80 épreuves sont disputées à Pyeongchang. Il y aura 30 épreuves de para-ski alpin, 20 de para ski de fond, 18 de para biathlon, 10 de para snowboard, un de curling fauteuil et une de para hockey sur glace. Tour d’horizon des disciplines de glisse, ski et snow.

 

Le para-ski alpin

Comme son homologue valide, le ski alpin des Jeux paralympiques comporte cinq épreuves distinctes : la descente, le slalom, le slalom géant, le super G et le super combiné. Il existe trois catégories différentes selon les handicaps : déficients visuels, ski debout (atteinte membres supérieurs ou inférieurs) et ski assis. En ski debout, les athlètes sont équipés de stabilos, des cannes anglaises munies à l’extrémité d’un miniski.

C’est l’épreuve reine des Jeux paralympiques d’hiver, celle par qui a été créé cet événement.

 

Le para-ski de fond

Même principe qu’en ski de fond classique : des skieurs doivent progresser dans un paysage enneigé en un minimum de temps. Le premier arrivé l’emporte. Les catégories en ski nordique sont similaires à celles de ski alpin : debout, assis sur une luge nordique (c’est là que concourent les athlètes à qui il manque l’usage d’une ou des deux jambes) et mal-voyants, accompagnés d’un guide. Ces derniers orientent leurs athlètes soit en passant devant dans les traces, soit en restant derrière et en les dirigeant à la voix. Ils ne doivent pas gêner les autres concurrents.

Il existe au total vingt épreuves de para-ski de fond, hommes et femmes, de courtes, moyennes ou longues distances.

 

Le para-biathlon

Comme pour les valides, le biathlon associe une épreuve de ski de fond entrecoupée de plusieurs tirs à la carabine. Trois catégories sont ouvertes : assis, debout et déficients visuels. Pour ces derniers, qui concourent avec un guide pour le ski, les carabines laser sont électroniques et équipées d’un casque pour recevoir des indications, c’est-à-dire un signal plus ou moins fort selon la proximité de la cible.

Il y a dix-huit épreuves différentes, entre hommes et femmes, sur des distances courtes, moyennes ou plus longues. Il n’existe pas de relais. Le biathlon a fait son entrée aux Paralympiques en 1994 à Lillehammer.

 

Le para-snowboard

Arrivé en 2014 aux Jeux dans le giron du para-ski alpin, le para-snowboard devient une discipline paralympique à part entière à Pyeongchang. Ses règles et ses contraintes techniques ont été modifiées pour permettre à des athlètes handicapés du haut ou du bas du corps de pratiquer. Une catégorie propre existe pour les deux types de handicaps. Les déficients visuels ne participent pas.

En snowboard cross, les concurrents s’affrontent sur un parcours à obstacles (virages, dénivelés, spines, bosses, sauts…) Le premier arrivé l’emporte.

Nouveauté créée pour rendre la discipline encore plus attractive : le banked slalom. Chaque athlète descend trois fois un parcours semé de portes. Le meilleur temps des trois parcours détermine le résultat.

 

“Petites et grandes questions du sport” est une série proposée bénévolement par Sabrina Lang pour Chronos. Pendant les JO Paralympiques d’hiver, elle traitera une question par jour !

 
 

Vous aimerez aussi

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne
Débriefing
48 vues
Débriefing
48 vues

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne

JessicaLombardi - 17/06/2018

[private] Sommet de Singapour : l'accord reste flou Mardi 12 juin, tous les regards étaient tournés vers Singapour. C'est la…

Mieux connaître les antioxydants
Décryptage
96 vues
Décryptage
96 vues

Mieux connaître les antioxydants

JessicaLombardi - 15/06/2018

On vante sans cesse leurs propriétés anti-âge et leur rôle clé dans la prévention de certaines maladies, notamment le cancer.…

L’aventure Chronos se termine fin juin
Non classé
150 vues
Non classé
150 vues

L’aventure Chronos se termine fin juin

JessicaLombardi - 15/06/2018

Chers lecteurs,   Aujourd'hui, j'ai une importante nouvelle à vous annoncer. J'allais dire triste, mais je ne veux pas que…