Question de sport : les JO d’hiver pourraient-ils se tenir dans l’hémisphère sud ?3 minute(s) de lecture

16/02/2018
212 vues
Et toi, téléspectateur, ça te dirait de vivre le frisson des sports d’hiver en plein été ?

 

Que se passerait-il si les Jeux olympiques d’hiver se déroulaient en Afrique, en Amérique du Sud ou en Nouvelle-Zélande ? La réponse est simple : pour la moitié de la planète, ces événements auraient lieu… en plein été. En effet, dans l’hémisphère sud, l’hiver va de juin à septembre. Cette décision demanderait donc d’assouplir le calendrier olympique habituel et de programmer les épreuves en juillet ou en août. Le cas s’est présenté dans plusieurs compétitions internationales de ski ou de hockey sur glace. Comme en 1966, les championnats du monde de ski alpin de Portillo (Chili) se sont déroulés en août.

 

La Patagonie sur les rangs ?

Cette interrogation s’est posée quelques fois, le plus récemment en 2014. L’Argentine souhaitait alors présenter sa candidature pour accueillir des Jeux olympiques d’été, mais pas seulement. « Les Jeux olympiques d’hiver se veulent aussi une option et pourraient être tenus dans notre belle Patagonie. » Cette région, partagée entre Argentine et Chili, est traversée par la chaîne montagneuse des Andes.

A ce jour, seules trois villes de l’hémisphère ont organisé des Jeux olympiques d’été. Melbourne en 1956, Sydney en 2000 et Rio en 2016.

 

Vendre du froid en pleine chaleur

Comme pour l’Argentine, certaines villes situées en Amérique du Sud ou en Australie ont déjà fait savoir qu’elles avaient les infrastructures et le savoir-faire nécessaires en matière de sports d’hiver pour organiser ce type d’événements. Christchurch (Nouvelle-Zélande) avait elle aussi réfléchi un temps à se positionner.

La question reste : quelle serait la réaction des chaînes de télévision qui retransmettent, et à travers eux des téléspectateurs ? Sans compter celle des principaux sponsors. L’impact de ces derniers sur le Comité international olympique n’est pas négligeable, on peut le déplorer. Au-delà des considérations de lobbys, comment vendre un sport d’hiver à quelqu’un qui est sur la plage ou assis sous une climatisation ? Et par là même, comment attiser son intérêt pour des produits liés au froid et à la neige ? Sachant qu’une large majorité des participants à ces Jeux olympiques, mais aussi des sports d’hiver en général, vivent dans l’hémisphère nord, quel impact auraient des JO d’hiver en été ? Pas sûr qu’on le sache un jour. Pour une question d’intérêt donc… ou de gros sous.

Pour l’heure, la question ne se pose plus pour 2022 (JO d’hiver de Pékin) et pas encore pour 2026. En effet, pour cette olympiade, six villes sont déjà candidates à l’organisation. Il s’agit de Sion (Suisse), Calgary (Canada), Sapporo (Japon), Salt Lake City (Etats-Unis), Lillehammer (Norvège) et Almaty (Kazakhstan).

 

Bonus : le nombre de champions de sports d’hiver originaires de l’hémisphère sud est très réduit. Outre l’Australie, qui a emporté quelques médailles, la Néo-Zélandaise Annelise Coberger fut la première à briller aux Jeux d’hiver. En 1992, à Albertville, elle prend la médaille d’argent en ski alpin. A noter qu’aux Jeux d’hiver, 40 pays seulement se partagent le tableau des médailles. Du nouveau à Pyeongchang ?

 

“Petites et grandes questions du sport” est une série proposée bénévolement par Sabrina Lang pour Chronos. Pendant les JO d’hiver, elle traitera une question par jour !

 

Vous aimerez aussi

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne
Débriefing
48 vues
Débriefing
48 vues

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne

JessicaLombardi - 17/06/2018

[private] Sommet de Singapour : l'accord reste flou Mardi 12 juin, tous les regards étaient tournés vers Singapour. C'est la…

Mieux connaître les antioxydants
Décryptage
96 vues
Décryptage
96 vues

Mieux connaître les antioxydants

JessicaLombardi - 15/06/2018

On vante sans cesse leurs propriétés anti-âge et leur rôle clé dans la prévention de certaines maladies, notamment le cancer.…

L’aventure Chronos se termine fin juin
Non classé
150 vues
Non classé
150 vues

L’aventure Chronos se termine fin juin

JessicaLombardi - 15/06/2018

Chers lecteurs,   Aujourd'hui, j'ai une importante nouvelle à vous annoncer. J'allais dire triste, mais je ne veux pas que…