Questions de sport spéciales JO d’hiver : d’où le ski tire-t-il ses origines ?4 minute(s) de lecture

18/02/2018
162 vues
Aux Jeux olympiques, le ski est roi. Mais, du moyen de locomotion à l’usage militaire, cette discipline n’a pas toujours été une partie de plaisir.

 

En matière de glisse et de neige, il est une discipline qui règne en maître : le ski. Une épreuve – plusieurs devrait-on dire – qui réunit de nombreux amateurs sur et autour des pistes, ou à l’occasion de grandes compétitions derrière leur télévision. Mais qui sait que ce sport doit ses lettres de noblesse à des usages militaires et à la chasse ? Qui se souvient que des anonymes l’ont utilisé des siècles durant pour se déplacer ?

Des peintures rupestres, des écrits, des fragments de planches : c’est désormais avéré par les historiens, le ski remonte à la Préhistoire. En Europe du Nord comme en Chine, les traces ne manquent pas. Pour les curieux, des fossiles datant de 3000 ans avant J.-C. sont visibles dans des musées suédois.

 

Europe du nord ou Altaï ?

Vient la controverse : qui est à l’origine des premiers skis ? Pour certains, le berceau est scandinave, tout comme le mot « ski ». D’autres au contraire, y voit une référence à la langue mongole et une pratique née en Asie centrale, dans l’Altaï. Mais qu’importe si ses origines sont floues. Ce qui est sûr, c’est que dans les régions où les conditions climatiques le nécessitaient, les hommes ont de tous temps trouvé des moyens de se déplacer. On sait par exemple que, vers 1050, en Norvège, existait une course à ski, la « saga du roi Harald ».

En plus d’être un moyen de locomotion, le ski était souvent lié à la chasse, pour gagner en vitesse, ou à la guerre. En Scandinavie, les militaires le pratiquaient pour poursuivre les combats dans les montagnes. Ou pour surprendre des ennemis dans des zones enneigées où ils se pensaient à l’abri. Les premiers manuels qui relient le ski à l’art de la guerre ont été rédigés au XVIIIe siècle.

 

De l’art de la guerre au loisir

Ce n’est que plus tard, au milieu du XIXe siècle, que la notion de loisir pur s’est véritablement développée. Beaucoup de sites se disputent la paternité du ski sportif. Dès les années 1840, il est fait mention des premières courses, comme en 1843 à Tromsoe.

Dans la région de Télémark, en Norvège, vont naître des évolutions majeures aussi bien pour les équipements que la pratique. La première compétition nationale est elle organisée à Oslo en 1868. En 1881, une école de ski est créée.

Il a fallu attendre un peu avant que le ski ne séduise l’Europe de l’Ouest. En 1878, l’alpiniste français Henri Duhamel découvre ces fameuses planches pour se déplacer sur la neige – on ne parle pas encore de skis ou de télémark. L’année suivante, il sera le premier à faire une descente sportive à Chamrousse. Puis le ski devient de plus en plus populaire auprès du grand public. Il connaît un bel essor dans les années 1920 et 1930. Le matériel s’affine et permet de plus en plus de mouvements, comme des slaloms.

 

Olympique depuis 1936

Outre les courses et les performances, l’influence des militaires a joué dans la promotion du ski. Mais pas seulement. Des explorateurs ont également leur part de responsabilité dans les avancées de ce sport. Comme le Norvégien Fridtjof Nansen, qui en 1888 a choisi ce moyen de locomotion pour traverser le Groenland.

Le ski alpin, homme et femme, fera son entrée aux Jeux de Garmin Partenkirschen en 1936. A PyeongChang, on a pu assister à des épreuves de slalom, slalom géant, combiné alpin, descente et super G, sans compter le biathlon, le saut à ski et le ski nordique.

 

Bonus : des marques françaises comme Salomon ou Rossignol ont grandement contribué à l’amélioration de la pratique du ski après la Seconde Guerre mondiale. Elles sont aujourd’hui encore des leaders du secteur.
 

“Petites et grandes questions du sport” est une série proposée bénévolement par Sabrina Lang pour Chronos. Pendant les JO d’hiver, elle traitera une question par jour !

 
 

Vous aimerez aussi

Cinq recettes pour un apéro dînatoire gourmand mais sain !
Décryptage
152 vues
Décryptage
152 vues

Cinq recettes pour un apéro dînatoire gourmand mais sain !

JessicaLombardi - 29/06/2018

L'été est là, saison officielle des apéros. Et donc des excès ! Si craquer pour des chips ou une pizza…

A la rentrée, Chronos devient Cinq minutes
Non classé
314 vues
Non classé
314 vues

A la rentrée, Chronos devient Cinq minutes

JessicaLombardi - 29/06/2018

Chers lecteurs,   L'aventure Chronos s'arrête ce vendredi 29 juin. Je vous en expliquais les raisons dans un précédent article.…

L’effet placebo expliqué
Décryptage
131 vues
Décryptage
131 vues

L’effet placebo expliqué

JessicaLombardi - 28/06/2018

L'effet placebo, on le connaît tous, mais sans forcément savoir comment il fonctionne. On peut effectivement se demander comment une…