Questions de sport spéciales Paralympiques d’hiver : qui portent les espoirs français ?3 minute(s) de lecture

09/03/2018
65 vues
Ils étaient quatorze tricolores en compétition à Sotchi en 2014. Cette année, la délégation française à Pyeongchang se compose de douze athlètes et de trois guides. Voici trois sportifs à suivre de très près.

 

Marie Bochet (para-ski alpin)

C’était LA révélation française des Jeux paralympiques de Sotchi. La Beaufortaise est revenue de Russie avec pas moins de quatre médailles d’or autour du cou (descente, super combiné, super G et slalom géant). Le résultat d’un travail acharné.

Atteinte d’une malformation de l’avant-bras, Marie Bochet débute le para-ski à l’âge de 5 ans. Rapidement, elle participe à des compétitions, dont plusieurs avec des valides. La jeune fille est ensuite repérée et entre en équipe handisport. Elle commence alors à truster les podiums. En 2010, à Vancouver, elle manque le bronze à deux reprises. Elle prendra sa revanche en 2014. Entre ces grands rendez-vous, Marie Bochet ne s’est pas reposée sur ses lauriers et cumule aussi plus de dix titres mondiaux.

La jeune femme de 24 ans seulement participe à ses troisièmes Jeux et part grande favorite. On la retrouvera dans cinq épreuves : descente, slalom, slalom géant, super combiné, super G. Elle a par ailleurs été choisie comme porte-drapeau de la France pour la cérémonie d’ouverture des Jeux.

 

Cécile Hernandez (para-snowboard)

La Française de 43 ans a ramené une médaille d’argent surprise de Sotchi, alors que sa discipline, le snowboard, était au programme pour la première fois. A Pyeongchang, elle sera engagée dans deux épreuves, le snowboard cross et le banked slalom, avec de belles chances de monter sur le podium. En 2017, elle a cumulé cinq victoires en coupe du monde.

La Catalane, qui se prépare du côté des Angles, est atteinte d’une sclérose en plaques depuis 2002. En fauteuil pendant trois ans, elle a pu progressivement se remettre au sport. Cécile Hernandez a commencé sa carrière en valide par du BMX et du snowboard, et s’est finalement mise au para-snowboard. Elle a également écrit plusieurs livres.

Ces Jeux seront ses deuxièmes en tant qu’athlète. Cécile Hernandez a auparavant couvert les Jeux de Londres en tant que journaliste de sport.

 

Maxime Montaggioni (para-snowboard)

C’est en bonne position que le snowboarder français débarque à Pyeongchang. En effet, Maxime Montaggioni a été sacré champion du monde de banked slalom en février dernier et arrive en patron. Le Français de 28 ans, privé d’un avant-bras à la naissance, se consacre entièrement à son sport depuis la station d’Isola 2000. Avec pour ambition de monter sur la plus haute marche du podium en Corée du Sud. Pour mettre toutes les chances de son côté, il a dû arrêter de travailler et devenir sportif de haut niveau à temps plein.

D’abord champion de taekwondo, Maxime Montaggioni s’est ensuite tourné vers le para-snowboard, qu’il pratiquait déjà en loisir. Il a ensuite intégré l’équipe de Franque de sports d’hiver et va disputer dès ce lundi ses premiers Jeux.

Mais aussi…

En para-ski alpin : Arthur Bauchet, Jordan Broisin, Frédéric François, Yohann Taberlet.
En para-snowboard : Julien Roulet.
En para-ski nordique : Anthony Chalençon (guide Simon Valverde), Thomas Clarion (guide Antoine Bollet), Thomas Dubois (guide Bastien Sauvage), Benjamin Daviet.
La France ne présente pas d’équipe dans les épreuves sur glace. La délégation de Sotchi avait emporté douze médailles, dont cinq en or, en 2014.

 

Bonus : De l’or en slalom géant, de l’argent en slalom, du bronze en descente : Vincent Gauthier-Manuel a marqué les Jeux paralympiques 2014. Mais le triple médaillé de Sotchi a depuis raccroché les skis. Il sera présent à Pyeongchang en qualité de commentateur sportif pour France Télévisions.

 

“Petites et grandes questions du sport” est une série proposée bénévolement par Sabrina Lang pour Chronos. Pendant les JO Paralympiques d’hiver, elle traitera une question par jour !

 
 

Vous aimerez aussi

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne
Débriefing
48 vues
Débriefing
48 vues

Debriefing de la semaine : la réforme de la SNCF adoptée, sommet de Singapour, arrivée de l’Aquarius en Espagne

JessicaLombardi - 17/06/2018

[private] Sommet de Singapour : l'accord reste flou Mardi 12 juin, tous les regards étaient tournés vers Singapour. C'est la…

Mieux connaître les antioxydants
Décryptage
96 vues
Décryptage
96 vues

Mieux connaître les antioxydants

JessicaLombardi - 15/06/2018

On vante sans cesse leurs propriétés anti-âge et leur rôle clé dans la prévention de certaines maladies, notamment le cancer.…

L’aventure Chronos se termine fin juin
Non classé
150 vues
Non classé
150 vues

L’aventure Chronos se termine fin juin

JessicaLombardi - 15/06/2018

Chers lecteurs,   Aujourd'hui, j'ai une importante nouvelle à vous annoncer. J'allais dire triste, mais je ne veux pas que…